Nouvelle convention ENEDIS : L’autoconsommation collective

L’autoconsommation consiste à consommer tout ou partie de l’énergie que l’on produit soi-même. Jusqu’ici le point de livraison devait être le même que celui d’injection. Il était impossible d’en faire bénéficier directement d’autres habitations n’étant pas sur le même compteur par exemple.

C’est maintenant possible grâce à la nouvelle convention d’autoconsommation collective proposée par ENEDIS. Il s’agit donc de pouvoir alimenter plusieurs points de livraison à une distance maximale d’1 km de la centrale du moulin (point d’injection). Cependant les différents points de livraison doivent avoir le même titulaire de contrat.

Tous les points de livraison intégrés à cette convention sont, ou seront équipés de compteurs communicants Linky, qui permettront à ENEDIS de relever en temps réel (toutes les 30 minutes actuellement), tous les index de soutirage et l’index injection. Un calcul sera réalisé, retirant de la production injectée sur le réseau toutes les consommations.

Le surplus pourra être revendu dans le cadre d’un contrat de marché, éventuellement annexé à un contrat d’achat en complément de rémunération, si l’installation de production respecte les conditions d’obtention de ce contrat d’achat.

Ce procédé permet donc d’interconnecter plusieurs points de livraison sans frais de raccordement supplémentaire, et de pouvoir autoconsommer au maximum la production électrique.

Plusieurs mairies ont déjà opté pour cette option afin que l’investissement de leur centrale hydroélectrique bénéficient aux infrastructures de la ville et donc à ses habitants. Une belle opportunité de développement durable, qui, nous l’espérons, en séduira d’autres.

Pour plus d’information (avec vidéo explicative) : https://www.enedis.fr/autoconsommation-collective